Nouveau

Elisa

Voici un ptit bout de video de lundi dernier.

J’ai pas trouvé encore comment encoder mes videos.

Ah, les clés à Papy, ouie, ouie, quand je les secoue

Bisous

Publicités

Clochettes de bonheur pour tous

Il est difficile d’expliquer pour une personne malade le pourquoi de ne pas donner de nouvelles.

En ce qui me concerne, c’est d’abord un immense ras-le-bol, les événements qui se sont suivis depuis la fin 2010 m’ont beaucoup atteinte, meurtrie, anéantie.

Et puis, on appris en mars que mon mari avait récupéré 80% de son grand C.  Je crois que j’ai tout pris dans la figure en même temps, avec la reconnaissance de mon invalidité. Et tout sort en bien, en mal.

C’étaient trop de nouvelles en même temps. Je ne suis plus capable de tout assumer en même temps.

Il est vrai que quand on se lie avec des personnes, on devrait être capable d’être à la hauteur. Je ne le suis pas.

Et je le regrette vraiment. Il n’y a que le temps qui va pouvoir remettre tout dans l’ordre. C’est énorme le boulot qu’il a à faire.

Ma tête est libérée, mon corps, non, il souffre de plus en plus, et c’est très difficile d’être devant un écran.

Alors, je vogue au gré de ce que je peux faire. Je me suis remise à la création, il était temps, car j’avais oublié beaucoup.

Notre Elisa du haut de ses 9 mois se tient toute seule debout, elle a fait trois pas, elle n’arrête pas de parler. Elle a comblé tous ces mois d’attente.

Maintenant, mes programmes sont tous réinstallés je pourrais remettre des photos et des mini-vidéos.

Voilà, j’espère n’avoir froissé personne par mon silence.

Sachez que vous êtes toujours présents dans mes pensées.

Mon téléphone est toujours le même, ceux qui le possèdent peuvent en user à n’importe quel moment.

Bisous et plein de bonheur à tous

Tutoriels et défis créatifs

Coucou à mes ptits oufs

Une photo de notre  poupette adorée, il y a quinze jours, pas encore pu la retoucher, trop de boulot à tout réinstaller sur l’ordi et récupérer ce qui me manque, que j’ai perdu

Elle adore son papy et lui fait des câlins, rien qu’à lui, et des grands discours du haut de ses sept mois

Moi, elle a déjà repéré mes colliers et mes bagues, une vraie fille, quoi!!!! Mais c’est incroyable comme elle écoute

Cela nous fait un bien immense de la garder tous les lundis, même si je souffre le martyre après

En plus, Mademoiselle ne fait pas comme les autres, elle a deux quenottes en bas, elle va mettre les deux de chaque côté, et rien en haut….

 

Je vous embrasse en vous souhaitant une belle soirée

A comme Amour

 

A tous les amoureux

Je dédie cette création

Qu’ils soient de France ou d’ailleurs

Amour toujours

qui réchauffe le coeur

qui enflamme les êtres

qui apporte douceur et réconfort

Amour toujours

Je le souhaite pour chacun d’entre vous

Enfin, un ordinateur qui marche

voilà, il est installé, ce nouvel ordi, génial Windows 7, beaucoup plus facile d’accès, un peu perdue, il faut retrouver des nouvelles marques.

Des soucis malgré tout, tout ne marche pas correctement dans mes logiciels de créations, pas eu le temps encore de chercher.

Et, puis, cela a été HOT, le mitigeur de la baignoire a pété dimanche matin avant que nous partions en famille, de l’eau partout, pas pu se laver, plus d’eau, obligé de la couper.

Lundi matin, courir chercher du matériel, tout réinstaller, prendre vite une douche à midi, manger en quatrième vitesse pour aller garder Poupette, puis repartir faire les courses du mois.

OUFFFFFF, suis éreintée, maintenant, c’est l’imprimante qui ne marche plus donc, demain rebelote repartir là où j’ai acheté l’ordi, en trouver une, revenir.

Vivement que cela s’arrête, oh, top, y a plus rien qui lâche?????

Emile se porte à peu près bien, on lui a trouvé un traitement pour le diabète assez souple, seulement une piqûre le matin, le reste en cachets. Il contrôle bien.

J’ai encore du mal à réaliser ce qui m’arrive, cette nouvelle fabuleuse qui est arrivée. Vous ne pouvez pas savoir ce que cela me fait comme bien.

Malgré la fatigue, le sommeil inexistant, les douleurs qui s’empirent, je me sens libérée d’un énorme poids, je ne vois plus les journées comme avant, tout me paraît nouveau.

C’est dingue. On recommence à rire, plaisanter, se taquiner. Nous allons pouvoir revivre un peu comme avant

Un petit pantin qui va se réarticuler dans sa vie, comme celui-ci que j’ai eu beaucoup de difficultés à faire avant que mon ordi lâche…..

Je vous embrasse mes petits oufs, je ne sais pas si je vous ai manqué, mais moi, OUI……………

Coucou à vous

Coucou à tous

Tout d’abord, je tiens à remercier vivement tous ceux qui m’accompagnent depuis quelques semaines, c’est une aide inestimable qui me dope, me fait du bien, et m’oblige à réagir tous les jours.

Ne vous étonnez pas si mon blog est noir, il va le rester jusqu’à ce que j’ai un nouvel ordi, mon moniteur a pété et la tour, c’est tout près. D’ailleurs, je pense que Monique a pu vous prévenir.

Je suis en train de sauvegarder tout ce que je peux, avant qu’il rende l’âme.

Donc, j’essaie de ne pas le fatiguer, et je ne me connecte pas très souvent.

Emile est toujours à l’hôpital, ce sont analyses sur analyses, on essaie d’encadrer toutes ses pathologies, afin de trouver des traitements non contradictoires entre eux. L’intervention d’il y a dix jours ne lui procure aucun effet secondaire. Et là, depuis deux jours, ils on trouvé à régler ce diabète sûrement dû à la cortisone qu’il prend depuis juillet.

Il va mieux, est moins fatigué, il a repris du poids.

On espère, tous, je suis cloîtrée à la maison, mais je sais que je peux compter sur beaucoup de personnes, si jamais.

Fedora remplit bien mes journées, ce ptit diable, elle m’en fait voir de toutes les couleurs. Surtout que j’ai perdu carrément le sommeil, c’est très dur, je suis épuisée, médecin quand Emile va rentrer, je ne pourrais continuer ainsi.

Bon, la bonne nouvelle, c’est qu’enfin la Suisse m’a reconnue  invalide à 100%, mais je vais faire recours, car ils me sucrent une année entière.

Je ne vais pas être gourmande, je vais demander six mois, pour tort à la personne et préjudice moral grave. L’avocat s’en occupe.

Après, je vais pouvoir vivre enfin, me soigner correctement, me balader, aller vous voir, Emile m’avait dit, on louera un camping-car, et hop, cinq jours par ci, cinq jours par là.

Cela nous a boosté tous les deux, bien sûr, sous réserve de sa santé.

Mais on va en famille s’organiser une grande fête, surtout que nous allons avoir 30 ans de mariage.

Ma tête, malgré la fatigue et les douleurs accrues, est pleine d’espérance, cela faisait si longtemps que je n’en avais plus. J’ai encore mal à croire.

Voilà, mes ptits loups, ne comptez pas trop me voir jusqu’à la semaine prochaine, tant que j’ai pas un nouvel ordi, faut tout que j’enregistre, et après faudra tout réinstaller, comme je vais comme une tortue, suis pas arrivée encore.

Bisous à tous, et merci à tous ceux que j’ai au téléphone.

A tout bientôt

 

 

Meilleurs voeux à tous

Parce que je crois aux anges et aux petits lutins, aux fées bienveillantes

Je me permets de vous les envoyer, messagères et messagers de mes bons voeux en cette nouvelle année

Qu’elle vous soit propice et annonciatrice de mille bonheurs en perspective

Qu’elle comble les vides et efface le vilain  de l’année précédente

Qu’elle remplisse votre coeur de mille lumières

Je vous souhaite à tous un 2011 plein de promesses, d’envie et de chaleur

A tous, mes chers amis, mes meilleurs voeux très sincères

Joyeux Noël à tous

Enfin, grâce une personne merveilleuse, pas tout réglé encore, mon ordinateur refonctionne, j’ai un vilain trojan qu’il faut qu’on trouve , l’aide à distance c’est merveilleux, je vais enfin pouvoir me rebalader chez vous tous

 

Je viens vous souhaiter un très joyeux Noël à tous, j’aurai une tendre pensée et des voeux pour chacun d’entre vous, vous m’aidez beaucoup dans mes épreuves

Que cette fête soit festive dans le partage et la convivialité

Oublions un moment les aléas de la vie et prenons ce qu’il y a de meilleur, un peu de bonheur, de joie, de bonne humeur

Que la Lumière soit dans vos coeurs

Je vous aime très fort

Je pars en fin d’après-midi chez mon fils et demain dans ma famille à Bourg, alors, à tout bientôt et encore, Joyeuses Fêtes

Du flash

Un petit aperçu de ce que j’ai fait chez Vanille, vu que PSP ne marche pas pour l’instant et que je ne peux faire de créas, elle m’a mise comme modératrice, j’en suis ravie

 

J’apprends beaucoup, mais avec mon ordi qui plante, ce n’est pas toujours évidemment, j’ai dû souvent recommencer tous mes travaux, grrrrrrrrr,  depuis le mois passé, mais il faut vraiment que je continue  à m’accrocher à quelque chose, sinon, cela ne le fera pas, je suis à bout de force, aider Emile, je suis obligée, le relever, l’aider à sortir etc…

Bisous à vous tous

 

 

A l’approche des fêtes

Ah, qu’il n’est pas simple de vivre, de trouver du repos, les fêtes qui s’approchent me disent, ma fille, faut tenir le bon bout, tu dois faire preuve de sourires, de rires, être comme tous te connaissent, pas de semblant, ni de faux, être toi tout simplement, un ptit bout de bonne femme qui ne veut pas que tout s’arrête et se taise, et qui apporte de la joie à tous. La magie de Noël, Elisa va m’y plonger, cette puce qui nous a ravi lundi, en nous faisant une cacophonie de sons toute l’après-midi, ce petit bout nous étonne, nous fait nous pencher sur nous, ce que nous avons vécu, un être particulier, très particulier son papy est aux anges, tant mieux. Il le mérite bien, ces sons venus de nulle part, je vais essayer de vous mettre une video, je n’ai pas trouvé la combine encore.
je subis malgré tout. Beaucoup. Faut que j’assure, et je n’ai pas les forces, mais faudra que je trouve.
Il y a des jours où je ne voudrais plus être là, et d’autres où je me dis, t’es encore vivante, et Emile aussi, alors bats-toi de toutes tes forces. C’est dur de se sentir accablé de ce qu’on ne désirait pas, ce qu’on ne devait jamais connaître, jamais entendre. Le poids des mots, le choc des photos, j’ai vu, impressionnant ce qui se passe dans le corps, quand la maladie fait son oeuvre.

Ma vie ne va plus être la même, je vais m’attacher à beaucoup plus de réalités sans doute, faire l’impasse sur beaucoup de choses que je croyais importantes, et qui ne m’apportaient plus vraiment de plaisir, oublier des personnes qui m’étaient chères, ne me concentrer que sur celles qui restent, voilà, cette fin d’année sera en demi-teinte, dans l’attente du 6 janvier, je ne pourrais plus en tirer grand-chose de 2010. Seulement un arrière-goût de cendres. Videmment, les bougies qui brûlent….